Un corps humain pour une âme, c'est comme une maison, que ce soit une cabane ou une belle maison, elle va s'incarner. Une race de clones, une race clonée serait une race désavantagée au niveau karmique, autrement dit, ce serait une race où les âmes seraient de basse vibration.

Bernard de Montereal inside

Manipulation et magnétisme de l’astral

Manipulation et magnétisme de l’astral 940 528 steinner
“Question : Dans le cas où on pourrait réussir le clonage humain, comment voyez-vous l’apparition ou la non-apparition de l’esprit dans le cas d’un clonage humain ?
BdM : Une âme, ça s’incarnerait dans une boîte de ketchup si ça pouvait le faire. Quand ils ont besoin d’un corps, ils le prennent. Si on est rendu au niveau de la science à cloner – ce qui va arriver éventuellement – les âmes vont s’incarner là-dedans, seulement il va y avoir des limites parce qu’une âme qui va s’incarner dans un corps cloné va être une âme de basse vibration. Donc, vous pouvez vous attendre à des âmes de basse vibration dans un corps cloné – ça, ça fait encore partie des lois de l’involution – mais les âmes vont s’incarner.
Un corps humain pour une âme, c’est comme une maison, que ce soit une cabane ou une belle maison, elle va s’incarner. Une race de clones, une race clonée serait une race désavantagée au niveau karmique, autrement dit, ce serait une race où les âmes seraient de basse vibration.
Mais ça, ça fait partie de l’évolution de la science, la science ça ne s’arrête pas, ça fait partie de l’évolution de l’humanité, ça fait partie de la programmation de l’humanité. Ça peut servir des clones, tout sert. Le problème du clonage, ça va être bien plus un problème d’éthique que d’autres choses puis les craintes qu’on a à ce niveau-là. Mais ça fait partie de l’évolution de la science, puis la science ça ne s’arrête pas.
Question : Ce que vous dites dans le fond, c’est que l’âme attend d’avoir un réceptacle ?
BdM : Oui, un réceptacle, c’est ça. Des âmes de haut niveau ne s’incarneraient pas dans un corps cloné pour toutes sortes de raisons, parce que déjà, dans un corps cloné il y a des failles. Les forces vitales dans un corps cloné ne sont pas les mêmes forces vitales que vous avez dans un corps normal.
Il va y avoir des problèmes au niveau des forces régénératrices, mais ça, ça fait partie de l’expérience. Le système immunitaire, attendez-vous à des problèmes au niveau du système immunitaire, ça fait partie de l’évolution de la science. Avec le temps, ça va s’ajuster.
Mais une âme, ça s’incarne n’importe où. Mais le problème, si on le regarde du point de vue occulte, le problème du cloning, ça va être l’incarnation d’âmes de basse vibration. Mais au moins, ça va leur donner des corps qui vont être invitants pour eux autres. Pour moi, il est seulement là le problème, il n’est pas au niveau de l’éthique du cloning. Ça, ça regarde les gouvernements puis les sociétés puis les institutions. Au niveau universel, au niveau occulte, c’est la qualité d’âmes qui s’incarnent.
Question : Est-ce que ce serait comme des zombies ?
BdM : Non, pas nécessairement… des âmes de basse vibration ! N’oubliez pas qu’une âme c’est une mémoire, donc quand elle a un corps, elle fonctionne par rapport à ce réceptacle-là. Mais si vous avez des âmes de basse vibration, ne vous attendez pas, surtout si vous avez un pôle de clones, par exemple, un pôle assez large, ne vous attendez pas à des grands mouvements de conscience à travers ces clones-là.
Ce serait des niveaux de conscience très très fondus avec ce qu’on appelle le statisme karmique, dans le sens qu’il n’y aurait pas beaucoup d’évolution.” BdM

    Le réseau de conscience 2020

    EVEIL

    .ORG

    France.de.com

    Heure d’ouverture : 09:00 – 18:00
    Address : Aruna 7, Darnius. Spain
    Phone : +33 782 841 805