Leçon 3, Chapitre 4
En cours

La respiration

Auteur Test 25/09/2021
Leçon Progress
0% Complete

L’homme doit respirer. Vous avez d’ailleurs tous déjà remarqué ça, que l’homme devait respirer. Maintenant, l’homme… Certaines traditions enseignent une respiration lente. Contrôler sa respiration, respirer lentement. Certains parmi vous ont sans doute déjà expérimenté le fait que lorsqu’on est apeuré ou lorsqu’on est en colère ou angoissé, si on prend quelques bonnes respirations, ça diminue.

Ceux qui ne l’ont pas expérimenté, ben vous savez quoi faire, expérimentez-le, vous allez voir. C’est incroyable de voir comment ça nous calme. Alors pourquoi 3, 4 ou 5 grandes respirations vont calmer notre état psychologique ? Parce qu’en prenant de grandes respirations, non seulement vous allez mieux oxygéner votre corps, ce qui donne plus d’oxygène au cerveau, ce qui augmente le taux vibratoire cérébral, ce qui donc  donne un corps en meilleure santé, le temps de l’inspiration, comme lorsqu’on baille pour se réénergiser, ben cela permet à la psychologie de s’exprimer plus librement, plus facilement, et il permet surtout au mental de voir plus clair, votre conscience, vous voyez plus claire et ça vous calme. Mais ça, c’est un mécanisme qu’on explique depuis longtemps dans les écoles traditionnelles.

Mais respirer lentement fait que dans votre nez, il y a évidemment plusieurs filtres, et en passant, vous devez toujours inspirer et expirer par le nez, c’est préférable parce que ceux qui inspirent pas le nez et qui expirent par la bouche, le nez filtre l’air des poussières et quand le filtre est plein, ben ça passe et quand on expire par le nez, on débarrasse aussi le filtre, on peut se moucher aussi. Lorsque vous inspirez lentement, vous permettez à des capteurs qui sont situés dans vos fosses nasales ─ le nez ce n’est pas que ce qui est à l’extérieur, ça va aussi un peu à l’intérieur ─ de capter de l’énergie yang et de l’énergie yin qui se trouvent dans l’air. En inspirant lentement, on réénergise son corps. En inspirant convenablement avec une amplitude thoracique et abdominale, disons, suffisamment volumineuse sans vous forcer, eh bien vous allez amener plus d’oxygène et plus d’énergie vitale à l’intérieur de vos poumons. Et expirez lentement, les poumons ne captent pas d’énergie vitale et en expirant lentement, cela repasse par le nez, donc on recapte. Le corps vital, c’est ce qui , comme on a vu la semaine dernière, permet l’expression d’une forme mémorielle dans la matière. Le verre garde sa forme parce qu’il a une mémoire, pas une mémoire comme la vôtre, mais la forme reste, c’est mémorisé, comme sur une photo, c’est une mémoire, et l’énergie vitale et l’énergie matérielle sont intimement reliées.

Chaque fois que vous allez prendre une nourriture matérielle, vous prenez automatiquement une nourriture vitale, mais ce n’est pas digéré et assimilé par la même région corporelle. Alors on inspire de l’air pour prendre de l’oxygène, pour éliminer du gaz carbonique et pour énergiser nos plans vitaux qui eux vont donner une connotation de santé à notre corps physique.